Quelques DVD sélectionnés pour ce " petit quelque chose en plus" !

le sel de la terre

 

Le Sel de la Terre (The Salt of the Earth) est un film documentaire franco-italo-brésilien réalisé par Juliano Ribeiro Salgadoet Wim Wenders, sorti en 2014.

C'est un documentaire sur la vie et le travail de Sebastião Salgado.

 

Ce film restitue, outre la densité des monochromes du Photographe Salgado,

son itinéraire inérieur, ses sources créatives et son lien avec les hommes et la nature. L'aventure d'une vie.

 

Poetry de Lee Chan-dong . 2010

 

 Poetry ou Le Poème au Québec (hangeul : 시, RR : Si, littéralement « poésie ») est un film dramatique sud-coréen écrit et réalisé par Lee Chang-dong, sorti en 2010.

Il a été sélectionné en compétition officielle pour le Festival de Cannes 2010 où il a obtenu le Prix du scénario.

 

 

 Mija, la soixantaine, partage son modeste logement avec son petit-fils Wook, un collégien, qu'elle élève seule. Elle apprend un jour qu'une jeune fille du collège de Wook s'est suicidée. Mija s'intéresse à la poésie et s'inscrit à un cours de poésie. Par ailleurs, sa santé est préoccupante, un médecin lui ayant révélé un début de maladie d'Alzheimer. Malgré son âge, Mija travaille encore, elle est aide-soignante chez le père grabataire d'une commerçante du quartier.

Le chemin de la poésie, malgré les épreuves.

"Edge of Tomorow" de Doug Liman.2014. Pour un scénario bien ficelé !

Réalisé par Doug Liman
Avec Tom CruiseEmily BluntBill Paxton plus
Genre Science fiction , Action
Nationalité

Américain , australien

 

Dans un futur proche, des hordes d'extraterrestres ont livré une bataille acharnée contre la Terre et semblent désormais invincibles: aucune armée au monde n'a réussi à les vaincre. Le commandant William Cage, qui n'a jamais combattu de sa vie, est envoyé, sans la moindre explication, dans ce qui ressemble à une mission-suicide. Il meurt en l'espace de quelques minutes et se retrouve projeté dans une boucle temporelle, condamné à revivre le même combat et à mourir de nouveau indéfiniment…

Calvary  un film de John Michael McDonagh avec Brendan Gleeson, Chris O'Dowd. 2014

Calvary

Dans un village d'Irlande, un prêtre reçoit en confession un homme qui lui annonce vouloir le tuer dans les huit jours, en représailles d'abus sexuels commis par un autre représentant de l'Eglise. Le père James confie l'affaire à son évêque, qui ne lui est d'aucun secours. Dépité, le prêtre continue de de venir en aide à ses paroissiens, parmi lesquels se trouve l'homme qui le menace. Est-ce le chirurgien ? Le garagiste ? Le châtelain ? Il ne parle de sa situation à personne, pas même à la fille qu'il a eue avant d'entrer dans les ordres, et qui vient lui rendre visite pour quelques jours..

 

Un film qui interroge sur la notion du pardon. 

"Va, vis et deviens" de Radu Mihaileanu. 2005.  Un film criant d'humanité.

En 1984, une mission américano-israélienne, l'opération Moïse, transporte de nombreux Juifs d'Éthiopie (souvent appelésFalashas) réfugiés au Soudan, en Israël.

Dans un camp de réfugiés éthiopiens, une mère, chrétienne, pousse son fils à se faire passer pour Juif afin de survivre, et le contraint de la sorte à mentir sa vie durant. Ni Juif, ni orphelin, il est intégré dans une famille israélienne avec ce double malaise vécu, celui, d'une part, de sa mère qui lui manque, et, d'autre part, des racines qu'il a perdues.

 

Ce film repose sur l'histoire vraie des Falashas qui, immigrés en Israël, éprouvent beaucoup de difficultés à se faire accepter malgré leurs efforts, illustrés dans le film par la rapidité avec laquelle le petit Schlomo apprend l'hébreu ainsi que le français(langue maternelle de la famille qui l'adopte) tout en conservant sa propre langue l'amharique, une des principales langues de l'Éthiopie. Le rejet de cette nouvelle communauté est à la fois dû à la couleur de leur peau et au refus du rabbinat ashkénaze de reconnaître leur judéité. Le film montre également les tensions entre Israéliens et Palestiniens, ainsi que les espoirs de paix entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat. À travers ce film, on découvre également le travail dans un Kibboutz, le quotidien durant la Guerre du Golfe.


"Mandela" de Justin Chadwick 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d’avocats noirs et devenir un des leaders de l’ANC. 
Son arrestation le sépare de Winnie, l’amour de sa vie qui le soutiendra pendant ses longues années de captivité et deviendra à son tour une des figures actives de l’ANC.
À travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l’homme clef pour sortir son pays, l’Afrique du Sud, de l’impasse où l’ont enfermé quarante ans d’apartheid. Il sera le premier Président de la République d’Afrique du Sud élu démocratiquement. 

ATTENTION AMES SENSIBLES S'ABSTENIR

Outre l'éfficacité de ce thriller, "Prisoners"interroge sur les différents aspects de la violence, où les apparences sont bien souvent trompeuses.

En Pennsylvanie, deux fillettes de six ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse de l'enlèvement suite au témoignage de Keller, le père d'Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entraînant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus.

 

Les interprètes de ce film sont remarquables et le scénario est d'une grande finesse psychologique quand à la diversité des réactions des différents protagonistes face à l'insoutenable, l'absurde.

Un film au scénario d'une grande cohérence d'après une nouvelle de Fitzgerald .2008

L'Étrange Histoire de Benjamin Button (The Curious Case of Benjamin Button) est un film américain sorti en 2008 réalisé par David Fincher. L'histoire de Eric Roth et Robin Swicord est inspirée de la nouvelle du même nom datant de 1922 et écrite par F. Scott Fitzgerald. Le film met en scène un homme, incarné par Brad Pitt, qui naît vieux et qui rajeunit au fil des années, et Daisy, sous les traits de l'actrice Cate Blanchett, qui vit une histoire d'amour avec lui tout au long de sa vie.

Le film est sorti en Amérique du Nord le 25 Décembre 2008 et le 6 Février 2009 au Royaume-Uni, et a reçu des critiques positives. Le film a été nominé pour treize Oscars dont celui du Meilleur Film, celui du Meilleur Réalisateur pour Fincher, Meilleur Acteur pour Pitt et Meilleure Actrice secondaire pour Taraji P. Henson, et en a remporté trois : la Meilleure Direction ArtistiqueMeilleur Maquillage et Meilleurs Effets Visuels.

"All is lost"  film Américano-canadien réalisé par  J.C Chandor est magnifique car il n'y a qu'un  acteur et aucun dialogue. 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Robert Redford joue le rôle d'un navigateur solitaire dont le bateau - un vieux monocoque en polyestergrééen sloop - se retrouve pris dans une furieuse tempête après avoir été heurté sur tribord par un énormeconteneur à la dérive. Son naufrage va durer huit jours.

 

Une belle métaphore sur l'espérance.

Un petit bijoux de spiritualité zen...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PRINTEMPS , ETE , AUTOMNE , HIVER...ET PRINTEMPS

 

Un vieux moine partage sa solitude avec un enfant. Le temple dans lequel ils vivent est au milieu d'un lac entouré de montagnes. Le rythme des saisons accompagne les cycles de la vie du jeune disciple. Au printemps arrive la perte de l'innocence. Il connaît en été la passion qui consume l'esprit et les sens. En automne, il découvre la jalousie et les pulsions destructrices qu'elle déclenche. L'hiver est la saison de la rédemption et de l'expérience. Et, quand le printemps est de retour, le disciple est devenu un maître à son tour...

 

Un petit bijoux de spiritualité zen...

 

The Grandmaster de Mr Wong Kar Wai 2013. Une grande maîtrise de la mise en scène ,de l'élégance dans ces combats d'arts martiaux, emprunts de philosophie.

Chine, 1936. Ip Man, maître légendaire de Wing Chun (un des divers styles de kung-fu) et futur mentor de Bruce Lee, mène une vie prospère à Foshan où il partage son temps entre sa famille et les arts-martiaux. C’est à ce moment que le Grand maître Baosen, à la tête de l’Ordre des Arts Martiaux Chinois, cherche son successeur. Pour sa cérémonie d’adieux, il se rend à Foshan, avec sa fille Gong Er, elle-même maître du style Ba Gua et la seule à connaître la figure mortelle des 64 mains. Lors de cette cérémonie, Ip Man affronte les grand maîtres du Sud et fait alors la connaissance de Gong Er en qui il trouve son égal. Très vite l’admiration laisse place au désir et dévoile une histoire d’amour impossible. Peu de temps après, le Grand maître Baosen est assassiné par l’un de ses disciples, puis, entre 1937 et 1945, l’occupation japonaise plonge le pays dans le chaos. Divisions et complots naissent alors au sein des différentes écoles d’arts martiaux, poussant Ip Man et Gong Er à prendre des décisions qui changeront leur vie à jamais…

 

 

 

 


 

 

 

CENTRAL DO BRASIL de Walter Salles

 

Josué, un jeune brésilien de 10 ans, se retrouve abandonné après la disparition de sa mère. Son seul espoir et contact, Dora, une institutrice à la retraite qui décide de l'aider à retrouver son père, quitte à traverser tout le pays...

 

 

une étrange " écrivaine public " qui en rencontrant Josué, va aussi se rencontrer.

 

 

 


Une bande son qui déchire ! et un rythme d'enfer !

Moulin rouge  est un film musical américano-australien réalisé par Baz Luhrmann, sorti en 2001.

 

Dans le Paris de la Belle Époque, Christian, un jeune poète plein d'espoir s'installe à Montmartre, cœur de la vie de bohème. Il rencontre par hasard Toulouse-Lautrec, qui va le convaincre d'écrire une pièce pour le Moulin rouge. Il va alors rencontrer Satine, la principale meneuse de revue du Moulin Rouge, ainsi que l'extravagant Harold Zidler, le propriétaire du cabaret. Il décide de les aider, par le biais de la pièce, à sauver le cabaret face à leur principal investisseur, le Duc de Monroth, fou de Satine, qu'il considère comme sa propriété privée.

 

 

 

 

 

 


"Hurricane Carter" d'après cette histoire vraie chantée par Bob Dylan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1966, Rubin Hurricane Carter rêve de devenir champion de boxe. Un soir, dans un bar, sa vie bascule. Une fusillade éclate et Rubin Carter se retrouve à tort accuse d'un triple meurtre. Condamné à la perpétuité, il décide de canaliser sa frustration et son désespoir en entreprenant de faire connaître, depuis sa cellule, son histoire au monde. Malgré la publication de son autobiographie, Carter reste derrière les barreaux. Des années plus tard, un adolescent noir convaincu de l'innoncence de Carter correspond avec lui et met en place une campagne visant à lui rendre sa liberté.

 

 

 Ce film est tiré de l'histoire vraie d''Hurricaine Carter", dont le destin aura plusieurs fois basculé au cours de sa vie , et qui sera "sauvé" par la lecture de son livre.

 

L'histoire d'Hurricane a été chanté par Bob Dylan , voir le lien ci-dessous

 

          http://www.youtube.com/watch?v=6y1FWEByNWc

 

 

 


"La maîtresse du Lieutenant Français" du réalisateur Karel Reizt de 1981.Un habile chassé-croisé entre deux époques, deux interprétations, servis sur un même plateau d'acteurs.

L'histoire mêle l'intrigue du livre de John Fowles, à celle de deux acteurs sur le tournage de l'adaptation cinématographique de ce même livre. Les deux acteurs Anna et Mike vivent une histoire d'amour sur le tournage. En parallèle, on suit l'intrigue du livre adapté, à savoir l'histoire d'amour entre Sarah Woodruff, connue dans la société victorienne de la ville de Lyme Regiscomme "la maîtresse du lieutenant français", et Charles Smithson, paléontologue, personnages que ces deux acteurs incarnent dans l'adaptation. La réalisation joue sur la mise en abyme de ces deux histoires d'amour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ray ( The Génious ) de Taylor Hackford....sur la vie de Ray Charles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendre hommage sans déifier, ou la recette de la biographie réussie selon Taylor Hackford, défi d’autant plus périlleux quand il s’attache à l'un des plus grands mythes de l’histoire de la musique américaine. Au-delà de la légende, Ray Charles apparaît ici comme un homme hanté par des démons (la mort du frère, la cocaïne, l’ambition…) que le réalisateur filme sans complaisance. Mais Ray brille également par deux aspects : une bande-son retraçant un bout d’histoire de la soul et, bien entendu, la performance inouïe d’un Jamie Foxx (le taxi deCollateral c’était lui) qui disparaît totalement derrière son personnage.

Outre un traitement son irréprochable (c’était la moindre des choses !), cette édition collector propose quelques suppléments loin d’être négligeables. Version longue (qui s’attarde davantage sur le côté obscur du musicien) et commentaire audio du réalisateur (incontournable) sur le premier disque sont à compléter par la vision des scènes inédites, des scènes musicales version longue ou encore un module sur le travail fourni par Jamie Foxx. Du travail d’artiste pour cette édition réussie. 

 

 

 

 

Ne cherchez plus " le meilleur scénario " , " la meilleure mise en scène ", " le meilleur jeux d'acteurs " , ils sont tous réunis dans ce film dont la fin est à ne dévoiler sous aucun prétexte

 

 

 

 

 

 

 

 

SIXIEME SENS

 

 

Cole Sear, garconnet de huit ans est hanté par un terrible secret. Son imaginaire est visité par des esprits menaçants. Trop jeune pour comprendre le pourquoi de ces apparitions et traumatisé par ces pouvoirs paranormaux, Cole s'enferme dans une peur maladive et ne veut reveler à personne la cause de son enfermement, à l'exception d'un psychologue pour enfants. La recherche d'une explication rationnelle guidera l'enfant et le thérapeute vers une vérité foudroyante et inexplicable.